L'actuel directeur de la DIA va avoir la lourde tâche de créer un cybercommandement quasi-ex-nihilo.