ARABIE SAOUDITEPAKISTAN n° 612 du 25/02/2010

Comment les Saoud ont pesé sur l’ISI

Le revirement du renseignement pakistanais, qui a arrêté le n°2 des talibans, doit beaucoup à Riyad.
Cet article est gratuit
Connectez-vous pour y accéder

Restez informé

Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus