Les enquêteurs mandatés par les frères Hourani ont retrouvé la trace du cabinet qui a lancé une vaste campagne de déstabilisation contre ces derniers, sur ordre du Kazakhstan.