Poussé par le lobby militaro-industriel russe qui n'a jamais accepté l'achat des deux navires de guerre français Mistral, le Kremlin se prépare activement à assigner Paris en arbitrage international en cas d'annulation définitive du contrat. Un arbitrage préparé en amont - [...]

543 mots/8,2 EUR