La loi ITAR, qui empêche l'exportation de technologies militaires, handicape l'industrie américaine. Thales en profite et vend des satellites qui peuvent être lancés en Chine.