L'Union européenne a durci le 16 octobre ses sanctions contre l'Iran. Mais Téhéran attaque systématiquement devant les tribunaux européens. Avec un relatif succès.