Malgré l'incident de Fukushima, l'Arabie Saoudite persiste dans ses ambitions nucléaires. Une manne pour Westinghouse, Kepco et Areva, qui tentent tous de se positionner.