Le français Geos reprend pied à Bagdad, en association avec son très discret compatriote Sequentys.