Forts de cette alliance, les Fustok, via leurs sociétés Arab Builders for Trading (ABT) et Saudi Enterprise for Safety Equipment (SESE), ont créé un vaste réseau d'agents commerciaux qui fournissent la Garde nationale d'Arabie Saoudite (GNAS, SANG dans son acronyme anglais), une force armée directement rattachée au monarque et chargée de protéger les palais royaux, les lieux saints et les frontières. Celle-ci est dirigée depuis 2010 par Muteb bin Abdallah, le fils préféré du souverain qui tente à tout prix de le mettre en orbite pour le trône.

Les agents gravitant autour des Fustok ont la particularité d'être tous très proches des services de renseignement de leur Etat d'origine - DGSE française et MI6 britannique en tête. Côté français, le Corse George Francioli sert ainsi de relais entre la fratrie et les entreprises issues des pays francophones. A la tête du cabinet bahreïni Eurocorp Consultants, il conseille les électroniciens Thales et Arinc, les armuriers FN Herstal et Mecar ou encore la société de formation militaire de l'Etat français, Défense conseil international (DCI). Il a recruté en mai 2014 Emmanuel Bel, l'ancien numéro deux de l'ambassade de France à Riyad.

Avant sa mort, en 2006, Mahmoud Fustok faisait l'interface avec les partenaires nord-américains de la famille. Son interlocuteur phare était Alan Vinnell, qui est associé depuis 1975 à ABT. Spécialisée dans l'entraînement et l'équipement militaire, la société de Vinnell, qui porte son nom, équipe et forme la Garde nationale depuis la même année. Elle a été rachetée en 2002 par le géant Northrop Grumman.
Enfin, le Britannique Peter Austin était l'homme des firmes anglaises auprès de la fratrie libanaise. Longtemps secondé par l'ancien officier du MI6 en poste en Arabie Saoudite Bryan Somerfield, Austin a fait obtenir des contrats de la Garde nationale à l'International Hospitals Group (IHG), à BAE Systems et à GPT Special Project Management, filiale anglaise d'EADS (aujourd'hui Airbus Group). Les activités d'Austin sont moins opérationnelles depuis qu'il est visé par une enquête du Serious Fraud Office (SFO) britannique, lancée en 2011.

Salah Fustok, né le 7 août 1939 à Beyrouth, a établi sa base arrière à Pompano Beach, en Floride. Son frère Mahmoud était le consul général de cet Etat américain à Riyad. Tous deux partageaient également une passion pour les pur-sang. La famille Fustok possède toujours le haras de Deerfield, dans le comté de Cambridge, en Angleterre. La relève est assurée : Majid, le fils de Salah, s'implique de plus en plus dans les affaires du clan. Il est aujourd'hui directeur financier de la société SESE.

Sur la toile


3701 mots/40 EUR