Depuis que la fondation Execution of Imam Khomeini's Order (Setad Ejraei Emam) a été retirée de la liste des sanctions occidentales, son président parcourt le monde pour attirer les investisseurs en Iran.