ASIEFRANCE n° 705 du 05/02/2014

Eric Cokini, au cœur des intrigues de Tachkent

Arrêté le 14 janvier à Moscou à la demande des autorités ouzbèkes, le Français Eric Cokini a longtemps assuré l'interface entre cette République d'Asie centrale et l'Hexagone.
L'accès à l'article (410 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

Intelligence Online Je découvre les offres

Restez informé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus