Publié le 20 février 2017

Mike Flynn, le maître espion américain accusé d'être l'œil de Moscou

Le départ précipité - et fracassant -, le 13 février, du général Michael T. Flynn, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, seulement trois semaines après sa prise de fonction, met sous pression l'architecture sécuritaire de la nouvelle administration américaine. Une décision contrainte par la fuite organisée dans la presse américaine, trois jours plus tôt, d'écoutes téléphoniques de la NSA de ses entretiens avec l'ambassadeur russe aux Etats-Unis, à qui il aurait promis d'adoucir les sanctions infligées par Barack Obama à Moscou et ce, avant même l'élection de novembre. Durant la campagne présidentielle de Donald Trump, Mike Flynn était le "M. Renseignement" du candidat républicain, seule pointure de la communauté américaine du renseignement à rejoindre le trublion milliardaire. En retour, ce dernier l'avait nommé à la tête du puissant Conseil national de sécurité de la Maison Blanche.

Avant d'occuper ce poste, cet ancien patron de la Defense Intelligence Agency (DIA), dont il avait démissionné avec pertes et fracas en 2014, opérait dans le privé avec son propre cabinet de conseil, le Flynn Intelligence Group. Son tropisme prononcé pour le Moyen Orient et la Turquie, comme ses prises de position contre l'administration Obama - notamment sur la crise ukrainienne il y a trois ans - suscitaient depuis plusieurs mois l'inquiétude de la communauté américaine du renseignement, comme Intelligence Online s'en est fait régulièrement l'écho. Retrouvez toutes nos enquêtes consacrées à Mike Flynn dans ce dossier spécial.

7 articles/12 EUR

Ce dossier est payant.
Pour y accéder, vous devez disposer d'un compte.

Vous êtes un nouveau lecteur ?
Pourquoi créer un compte ?
  • Lire les articles gratuits
  • Télécharger une édition gratuite
  • Créer des veilles par e-mail
  • Recevoir les newsletters
  • Accéder à des documents exclusifs
ETATS-UNIS 11/01/2017

Les écuries du renseignement sous Trump

Les dernières nominations sécuritaires du président élu Donald Trump confirment la prééminence de quelques cabinets de sécurité dans sa future administration. [...]

ETATS-UNIS 21/12/2016

Grecs et Arméniens s'alarment de Flynn

Les options stratégiques du futur conseiller à la sécurité nationale (CSN) de Donald Trump, Michael T. Flynn, sont scrutées à la loupe par certains des plus puissants lobbys de Washington. [...]

ETATS-UNIS 23/11/2016

Flynn, énigme pour les services

Prise de court par l'élection de Donald Trump, la communauté du renseignement tente de rattraper son retard en cherchant à cerner le profil du futur conseiller à la sécurité nationale. [...]

Événement ETATS-UNIS 14/09/2016

Au cœur des réseaux d'affaires du "M. Renseignement" de Trump

Alors que la campagne présidentielle américaine bat son plein, l'ancien patron charismatique de la Defense Intelligence Agency (DIA), Michael Flynn, a surpris l'establishment de Washington en devenant au cœur de l'été le pilier sécuritaire de l'équipe de Donald Trump. Seul [...]

ETATS-UNIS 29/06/2016

Le renseignement en campagne

A l'approche des élections présidentielles américaines, les membres influents de la communauté du renseignement américain prennent peu à peu position -officiellement ou en coulisses. [...]

La "manip" de Washington dévoilée

Alors que la situation en Ukraine se stabilise, Intelligence Online est en mesure de revenir sur la manipulation du renseignement qu'a tentée l'administration Obama au plus fort de la crise. [...]

ETATS-UNIS 12/11/2014

Michael T. Flynn lance son cabinet

L'ex-directeur démissionnaire de la Defense Intelligence Agency (DIA), le lieutenant-général Michael T. Flynn, a créé en octobre un cabinet de [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt.