Publié le 20 juin 2017

Comment Iskandar Safa vend ses navires en Afrique

Iskandar Safa veut désormais conquérir l'Afrique

Après l'Europe et le monde arabe, l'Afrique littorale est le nouveau terrain de chasse favori d'Iskandar Safa. A la tête de la puissante holding Privinvest, qui compte parmi ses filiales les Constructions mécaniques de Normandie (CMN) et le chantier naval Abu Dhabi Mar, cet homme d'affaires franco-libanais de 65 ans veut ajouter le continent africain à son empire maritime.

Via Privinvest, Iskandar Safa propose aujourd'hui à divers pays d'Afrique de monter des emprunts internationaux pour restructurer leur dette et, accessoirement, d'acheter des navires construits dans ses chantiers. Un premier contrat a été conclu avec le Mozambique, et des négociations amorcées avec l'Angola et désormais le Congo-B. Mais ce développement, jusqu'ici linéaire, se heurte à des premières vagues judiciaires, qui handicapent les montages financiers du groupe. L'empereur des mers est depuis quelques mois dans le radar du gendarme de la bourse américaine - la Security and Exchange Commission (SEC) - pour ses affaires africaines et doit affronter en parallèle un arbitrage, depuis décembre 2016, devant la Chambre de commerce internationale (ICC) pour ses contrats en Grèce.

Depuis des années, les rédactions d'Indigo Publications suivent le parcours de cet homme d'affaires et en ont révélé les réseaux, les coulisses et les différents secrets, que ce dossier spécial d'Africa Intelligence en collaboration avec Intelligence Online vous invite à découvrir. Pour approfondir ce dossier Afrique, nous vous proposons également une enquête fouillée sur Iskandar Safa et son plus proche entourage, que vous pouvez retrouver dans notre collection Insiders, ici.

L'accès à la totalité des 7 articles du dossier est payant

Acheter à la carte
Ce dossier : 29 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus de

Intelligence Online Je découvre les offres
Événement CONGO-B Africa Energy Intelligence 13/06/2017

Les montages pétroliers d'Iskandar Safa

Etranglé par une dette qui hypothèque sa production pétrolière pour les cinq années à venir (AEI n°778), le Congo-B s'est trouvé un sauveur inattendu en la personne d'Iskandar Safa. L'industriel libanais, propriétaire des Constructions mécaniques de Normandie (CMN), propose de [...]

Grands jeux diplomatiques pour le fer de Cassinga

Les négociations amorcées fin février par le ministre angolais des mines Francisco Queiroz et le président de la société d'Etat [...]

MOZAMBIQUE La Lettre de l'Océan Indien 27/01/2017

D'anciens officiers de marine français à l'assaut de l'offshore

Trois Français liés à la firme qui a fourni les navires d'Ematum se positionnent pour remporter de futurs contrats de la marine mozambicaine. [...]

Événement EMIRATS ARABES UNISFRANCELIBAN 11/01/2017

Iskandar Safa attaqué de toutes parts

Alors qu'il engrangeait les contrats ces dernières années, le charismatique homme d'affaires franco-libanais Iskandar Safa se voit aujourd'hui acculé sur plusieurs fronts. Lui qui a créé ex-nihilo le groupe de construction navale Abu Dhabi Mar se retrouve simultanément attaqué sur [...]

ROYAUME-UNI 09/11/2016

Kroll lance son armada contre le contrat mozambicain de Safa

Le géant de l'intelligence économique Kroll a été sélectionné, début [...]

Iskandar Safa trempe un orteil dans les eaux de Luanda

Privinvest, la société de l'homme d'affaires franco-libanais, Isakandar Safa, vient de conclure un partenariat avec les autorités dans le secteur hydroélectrique. [...]

INDENIGERIA 24/06/2015

Iskandar Safa, du Gujarat au delta du Niger

L'homme d'affaires franco-libanais Iskandar Safa négocie actuellement le rachat du chantier naval indien ABG Shipyard, qui lui permettra de s'implanter au Nigeria. Explication. [...]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus