Avant que les pays occidentaux ne décident de bombarder la Syrie, le chef des renseignements saoudiens, le prince Bandar bin Sultan, avait essayé d'entamer la détermination de Moscou à soutenir Bachar al-Assad.

334 mots/5,2 EUR